Un JDR Star Wars se déroulant 382 ans après la bataille de Yavin
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le vide de l'hyperespace

Aller en bas 
AuteurMessage
Darkdrapsag
Grand Gourou contrebandier
Grand Gourou contrebandier
avatar

Masculin Nombre de messages : 1297
Age : 27
Titre : Contrebandier indépendant
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Le vide de l'hyperespace   Jeu 10 Aoû - 1:32



Un endroit qui se situe à mi chemin entre partout et nul part, bref, l'hyperespace

_________________
"What's so wrong about being wrong?"
Willy Mason
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lupin
Guilde (MF)
Guilde (MF)
avatar

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 33
Titre : Arpenteur Silencieux
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le vide de l'hyperespace   Sam 12 Aoû - 13:36

Evan et ses amis avaient quitté Corelia depuis quelques temps lorsque le vaisseau fut brusquement stopper.

Diverse alarmes resonérent puis on pu voir par la verriere le chasseur sortirent lui a sont tour brusquement de l'hyperespace.

Evan et Ashran courirent vers le cokpit du Spectre, le petit droid pépiait sans cesse.
- Pu** c quoi ce bordel, geula Ashran
- Croiseur interdictor, repondit calmement Evan
- - Evan, dit Mina via l'intercom, on fait quoi?
- On reste en dehors, ne t'eloigne pas

Devant eux une bataille plus ou moins rangée entre des pirates et un convoie marchand se déroulait. C'était le croiseur pirate qui les avaient sortit de l'hyperespace. La Bataille était equitable, les marchands étaient plutot bien equipé
-- Evan on peut pas rester la sans rien faire, tant que cet interdicteur est là, on est coincé.
- Je sais mais que veux tu qu'on fasse, ils ne se concentrent pas sur le bon vaisseau
- et leur escorte n'est pas coordonnées, ajouta Ashran
-- On est pas lion de Corelia, dit Al'torm, La Lune pourrait nous envoyer du renfort.
- L'Arpenteur est en vadrouille et on ira pas loin avec une corvette et une cannonnière
-- Exact...et s'éloigner du champ d'interdiction sera bien trop

Une autre Alarme retentit, dans les deux vaisseaux
- On a de la visite, dit Evan
- Ce sont des chasseur marchand
-- ils nous prenent surement pour des pirates
- Bon, on les fume?- non on parlemente
- tss j'en etait sur, se résigna Ashran

- Pilote des deux chasseur sen approche, ne tirez pas, on est pas contre vous
-- C'est ça, avec la tronche qu'on vos vaisseau...

La communication coupa de suite
-- Bien parlementé Evan, rigola Al'torm.
- tss
- Bon on les fume mainteant?
- Non, on les grilles, canon a ion les enfants.
- mouais c deja ça

Les deux Chasseur IRD marchand ne firent pas long feu et furent tres vite immobilisés
- Bon, vous etes près a discuter maintenant...surtout que vos potes ne vous ont pas encore repérer
-- on a pas vraiment le choix
- bon ouvrez une frequence de chez vous et dites leur qu'on est pas vraiment mechant
- et qu'il faut se concenter sur l'interdictor
--ok
-- on va vous aider

L'information fut transmise et les chasseurs marchand commencerent agir de façon coordonnées. La majorité était desormais concentrée sur le croiseur interdictor.
Les pirates comprirent vite la manoeuvre et s'alignerent.

Le Spectre et le Croc fonçaient vers le vaisseau de moyen tonnage qui bloquait le passage en hyperespace
- Pourquoi il viennent vers nous? geula Ashran
-- On est les plus gros vaisseau d'attaque du coin

Mina effectua un tonneau sur la gauche pour eviter un missille, elle était desormais au dessus du Spectre
- Mina reste la, sa va fusionner les boucliers, certains chasseurs faisaient cela contre les vongs
-- Je le sens pas trop ton truc
- J'aie confiance en tes talent de pilote
-- en les miens oui mais...
- pff, j'aie compris....aller on fonce

Les Deux vaisseau ainsi superposé continuerent leur progression vers le navire corsaire, evitant missille et tir en parfait synchro grace a la coordination par intercom et surtout aux reflexe de Mina
- Tas de chasseur a Midi, on se sépare.

Les deux vaisseau bifurquerent chacun dans une direction différente en une fraction de seconde laissant le gros des chasseurs ennemis passé au milieu d'eux

La plupart se firent désintegrer par la force marchande
- Bon on bousille cet interdictor vite fait et on se taille, sa sent mauvais dans le coin

L'interdictor était desormais a portée de tir, les chasseurs se battaient entre eux, Le Spectre et le Croc avaient le champ libre contre l'interdictor deja pas mal abimé.
-- Il n'a deja plus de bouclier
- Et ils n'ont pas été capable de le finir...
- Tant mieux sa ira plus vite ainsi.

En effet le vieille interdicteur pirates ne fit pas long feu et la bataille tourna vite a l'avantage des marchand qui sazuterent en hyperespace tres vite, laisant Evan et ses amis avec le erste des pirates
-- Vraiment sympa, commenta Al'torm
- Sa va faire gagner de l'XP

Mais n'ayabnt plus rien a pirater...les pirates s'en allerent

- Bon va falloir faire qq reparation, dit Ashran
- Quel est le chantier la plus proche?
-- Et bien vu qu'on a eté pas mal déviez de notre trajectoire, le plus proche c'est Almagard
- Ah non c en Erda ça
-- pas le choix, ta vu la tronche du Spectre?

>>> Erda Almagard

_________________
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre; nous sommes donc partout, nous adeptes des ombres.

Chasseur de primes Derviche Seyugi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evan Lupin
Guilde (MF)
Guilde (MF)
avatar

Masculin Nombre de messages : 334
Age : 33
Titre : Arpenteur Silencieux
Date d'inscription : 13/07/2006

MessageSujet: Re: Le vide de l'hyperespace   Ven 25 Aoû - 0:02

Le Spectre, réparé, fonctionnait encore mieux qu’avant. Les tech guildards avaient même effectué tout plein de petites modifications pratiques.

Evan et Ashran, dans le salon, jouait au dejarik. Ashran avait l’avantage, il allait encore gagner, comme d’habitude

Les voyages hyper spatiaux pouvaient être long et ennuyeux, li fallait donc s’occuper. Evan plaignait les pauvres types qui passaient ces voyages dans un cockpit de chasseur…vive les courbatures. Heureusement, eux n’avaient pas se problème, le cargo était assez spacieux.

- au fait pourquoi Stark nous a dit « bonne chance quand vous arriverez »
- je sais pas, peut être juste comme ça
- et voilà battu
- pff, j’abandonne. Je vais m’entraîner
- ok moi je vais pioncer

Evan était en pleine méditation quand il fut déranger par l’alarme du vaisseau suivit de diverse choc.
Evan courut vers le cockpit et il put observer ce qui faisait hurler l’alarme…des astéroïdes…un champ d’astéroïde.
- pu*** la prochaine fois que je croise ce jenet, je me fait une toque avec sa fourrure
- bordel, cria ashran qui venait de débouler dans le cockpit, voilà pourquoi il nous avait dit bonne chance

Les deux amis aillèrent s asseoir prestement dans leur siège puis leur main se mire a voleter sur le tableau de bord du vaisseau, evan se démenait avec le manche pour eviter les rocher spatiaux. Le vaisseau n’avait eu aucun dommage, tout les chocs avaient été absorbés par les écrans. De plus le vaisseau était sortit de l’hyperespace dès l’entré dans le champ, ce du fait d’une des motifs guildarde…mais cela n’avait pas empêché la collision
- quelle idée de mettre une balise ici ?
- justement, qui irait la chercher la mais chut j’aie besoin de me concentrer

Le spectre vrilla a gauche, monta en chandelle, tourna, stoppa….Il n’était pas aisé de voler dans un tel bazar

- elle est là

Le Spectre se stabilisa au dessus de la balise. Evan ouvrit la porte de la soute depuis son siège puis effectua une manœuvre de tel sorte a ce que la balise entre dans le vaisseau. La manœuvre fut longue mais elle aboutit.

Ashran et Evan se rendirent donc a l’arrière. La balise était petite mais pourtant elle recelait une grande puissance. Les guildards effectuèrent les différents branchements et suivirent a la lettre les instructions de Stark. Les données se téléchargèrent sur le databloc de lupin.

- bon on sort de ce bouge et direction almagard
- tu ne lui envoie pas les données ?
- aucune confiance

>>> Apres un passage par Almagard où le jenet monnaya les coordonnés des vong contre sa vie > HK 418

_________________
Il n'y a pas d'ombre sans lumiere, ni de lumiere sans ombre; nous sommes donc partout, nous adeptes des ombres.

Chasseur de primes Derviche Seyugi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dan Etison
Jedi Gris
Jedi Gris
avatar

Masculin Nombre de messages : 285
Age : 26
Titre : Le Rôdeur Mystérieux, l'Inconnu Seigneur sans royaume, etc.
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Re: Le vide de l'hyperespace   Mer 15 Nov - 3:29

L'amarda d'Orran Nowa se déplaçait rapidement à travers Erda, à l'aide de systèmes hyperspatiaux plus qu'au-dessus de la moyenne, en terme de puissance. Tôt fut le moment où ils arrivèrent en "l'Autre", ou, autrement dit, en LA galaxie. Les quatre vaisseaux surgirent alors à une certaine destination, qui ne sera pas citée ici. L'espace environnant était vide, même de toutes les créations étoilées de la Force; bref, on ne voyait que la sombre brume spatiale qui couvrait notre univers tant chéri par ceux le peuplant.

À l'intérieur du croiseur portant le nom de "Soleil d'Ibaid", et plus précisément dans les quartiers d'Orran Nowa, ce dernier se tenait alors à côté de son vieil ami Ifonas Dakking. Chacun des membres de ce duo parlait de tout et de rien, seulement pour apaiser la tension et la pression de niveau galactique qui les entouraient. Car oui, les rôles qu'ils avaient à accomplir aujourd'hui dans la galaxie étaient lourds, comme le fardeau que portait Frodon Sacquet, dans le vieux conte du Seigneur des Anneaux. La pièce où se trouvaient les deux hommes était remplie de divers objets d'art médiéval conçus pour égayer les atmosphères vides comme celle du vaisseau. En quelques mots, un pouvoir presque surnaturel emplissait les appartements de Nowa contribuait à la bonne ambiance du dialogue entre ces deux compagnons pour la vie. Maintenant, voici des bribes de cette simple conversation, qui sont non importants, mais divertissants pour vous, lecteurs ignorants :

- Tu sais, Orran, j'en ai encore des "cauchemars"...
- Oui, oui, car je peux te "révéler" encore que tu avais l'air d'un fou de la pire espèce qu'on puisse rencontrer, ce soir-là!
- Hum... tout ça m'a révélé qu'il ne faut jamais abuser du Whisky des Nain, de plus.
- Effectivement, mais, dit-moi, c'est quand et pour quelle raison que cette fête s'est déroulée, déjà? Je n'en ai que des morceaux éparpillés dans mon esprit...
- Tu ne t'en souviens pas complètement, malgré son importance?... Oui, c'est vrai, car cet évènement s'était passé il y a environ 400 ans, lors de la dernière célébration pour la création de l'Ancien Empire d'Ibaid.
- Par tous les Seigneurs, tu as raison sur toute la ligne, Ifonas! Pourquoi je ne m'en suis pas souvenu plus tôt!?
- Pour une raison X que tu vas oublier, sans doute...
, fit Ifonas avec un sourire invitant à la rigolade,
- Fou des Îles, va donc dans ton droit chemin, si cela te chante!, continua Nowa en faisant le même joyeux sourire.

Le duo se mit alors à éclater d'un rire fou, mais encore plus fou que la "folie" d'Ifonas! Puis c'était sous la détente de ces chaleureux moments précédant une tempête sauvage que la mince flotte de quatre colossals croiseurs spatiaux quitta l'étrange région de l'espace où ils se retrouvaient jusqu'alors, pour une raison aussi inconnue que la limite de la puissance des Forces Universelles qui contrôlent notre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aeon
Guilde
Guilde
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 31
Titre : L'Ambidextre
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Le vide de l'hyperespace   Jeu 11 Jan - 5:28

Date Stellaire 387.9.13
Route Hyperspatiale de la Bordure Extérieure

Douze heures étaient maintenant passées depuis son départ de Bastion et sa passagère allait bientôt se réveiller. Elle ne se souviendrait plus de rien, totalement amnésique grâce aux bons soins des médocs de l’Empire. L’idée de se faire effacer tous ses souvenirs par une simple injection de nanites, pour être vendu ensuite comme esclave le rendait malade. Tout ça était contre ses principes, mais c’était son travail et l’Empire, son présent employeur. Il y avait sûrement un moyen de retourner la situation en sa faveur… Sur cette pensée, son droïde protocolaire, fait d’inox et d’un métal bleuté, entra.


- Désolé de vous déranger Maître Aeon, mais votre invitée est réveillée et les détecteurs internes du Bushido disent qu’elle se dirige vers le poste de pilotage.

- Bien, merci Dax.


Sur ce, le chasseur de primes retourna s’asseoir à son poste de pilotage, feignant étudier les différentes analyses du vaisseau. Chose inutile, car il savait que tout fonctionnait normalement. Moins d’une minute plus tard, la jeune femme entra timidement dans la pièce.

- Excusez moi monsieur… mais où est-ce que je suis? Dit-elle avec une voix à s’y méprendre avec celle d’une petite fille venant à peine de se réveiller. Le cœur de Aeon sembla s’arrêter.

Non! Impossible! Ils n’ont pas pût lui faire oublier jusqu’à son enfance!

Mais il n’avait que trop raison et l’expression enfantine qu’il voyait sur le beau visage de la jeune femme lui donnait raison. Grâce à une sorte de petit rétroviseur dans sa visière HUD, il voyait tout derrière lui, sans se retourner.


- Vous êtes à bord de mon vaisseau, le Bushido, et nous faisons route pour Tatooine.

- Vous êtes qui vous? Et pourquoi je suis ici?

- Je suis Kratos Aeon et j’ai pour mission de vous mener sur Tatooine. Quelle est la dernière chose que vous vous rappelez?

- Hum… j’était allée me coucher après mon dernier cours avec Maître Vrook’Abu… mais pourquoi vous me disiez "vous"? Habituellement les grandes personnes me disent "tu"…

- Vous avez quel âge?

- Dix ans… pourquoi?


C’était à donner froid dans le dos, sa captive avait à présent dix ans d’esprit et dix-neuf de corps. Neuf ans d’existence partie en fumée… comme ça! Kratos eu un haut-le-cœur, mais tenta de garder sa contenance.

- Alors dans ce cas vous allez me suivre… mais sachez que ce que vous allez voir risque de vous donner un choc…

Alors, Kratos se leva et se dirigea vers une petite pièce qu’il réservait à son entraînement personnel. Un mur était en fait un grand miroir… et elle se vit. Une vague de terreur passa sur la visage de l’amnésique.

- Mais qu’est-ce qui ce passe!?!

- Quelque chose d’extrêmement malheureux, dont je n’ai pas le droit de tout vous parler sous risque d’avoir beaucoup de problèmes.


Il prit une grande inspiration, c’était le genre de choses qu’il détestait dire.

- Vous n’avez pas dix, mais dix-neuf ans. Vous avez perdue votre connexion à la Force et je vous mène sur Tatooine… pour être vendue comme esclave au compte du Nouvel Empire Galactique.

La future esclave poussa alors un cri assourdissant et s’effondra par terre, évanouie.

- Humm… j’ai peut-être été trop direct…

Il prit alors sa captive, la mit sur son épaule et prit le chemin des cellules. Et alors, il eu une idée, il savait quoi faire.

-->Tatooine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le vide de l'hyperespace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le vide de l'hyperespace
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N°1 - Episode : "je te vide ton frigo parce que je t'aime..."
» De l'utilisation des points de vide
» Une bouteille vide [PV Kelen]
» [POST CLOS]La besace vide [ouvert]
» Episode 1: Saut à l'élastique. Saut dans le vide. (Raph')

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discordes Eternelles :: Les Discordes Eternelles :: Autres Planètes :: La Galaxie-
Sauter vers: