Un JDR Star Wars se déroulant 382 ans après la bataille de Yavin
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Spatioport Impérial

Aller en bas 
AuteurMessage
Owan Bei
Grand Gourou Jedi Gris
Grand Gourou Jedi Gris
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 30
Titre : Baroudeur Gris
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Spatioport Impérial   Jeu 20 Juil - 15:36

Le Spatioport Impérial


Le Spatioport de la Cité Impériale est le lieu où transitent les vaisseaux de toute la planète. Il dispose de nombreux hangars et docks, pouvant accueillir tous les types d'appareils. Il y a toujours de l'activité quelque soit l'heure de la journée. Quelquefois, des vaisseaux sont fouillés entièrement pour éviter d'éventuels risques criminels. Pour pouvoir atterrir sans ennuis, il faut obligatoirement demander l'autorisation à la Tour de contrôle de la Baie orbitale ou s'adresser directement au Contrôle planétaire pour les cas particuliers. Il est constament surveillé par une garnison spéciale de Stormtroopers et est défendu par un important réseau de batteries anti-aérienne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com/
Razidan
Nouvel Empire
Nouvel Empire
avatar

Masculin Nombre de messages : 292
Age : 30
Titre : Amiral Du Nouvel Empire
Date d'inscription : 30/06/2006

MessageSujet: Re: Spatioport Impérial   Ven 11 Aoû - 23:18

_Ici paradis du bastion demande autorisation d'attérrir.il m'ont oublier!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.swmin.forumzen.com
Kratos Aeon
Guilde
Guilde
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 31
Titre : L'Ambidextre
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Spatioport Impérial   Sam 7 Oct - 22:02

Date stellaire 382.10.7
Statioport de Bastion.

Son vaisseau venait de se poser sur la baie. Il entendait les moteur du Bushido lentement se refroidir pendant qu’il enfilait son armure. Ce bijou de technologie mariait un certain style mandalorien avec… autre chose. Quelque chose d’ancien. Quelque chose d’inconnu ou plutôt d’oublié dans cette galaxie. Plaquée d’un métal extrêmement résistant à l’apparence de l’acier, cette armure était non seulement utile et résistante : c’était une véritable œuvre d’art. Elle gardait son utilisateur en sécurité dans les environnements les plus hostiles, notamment le vide inhospitalier, quoique calme, de l’espace. Ce survêtement avait la possibilité d’arrêter un tir de blaster et voir même, à certain endroits, les lames furieuses des sabres lasers. Le bénéficiaire avait également une pleine liberté de mouvement, l’armure accordait même une force accrue grâce à un ingénieux, quoique minuscule, système hydraulique que l’on retrouve sur certains droides.

Il fit une tresse de ses longs cheveux argentés et mit son casque. Le derrière du casque était légèrement allongé derrière, adoptant une forme d’ailes de cygne, pour permettre à son propriétaire d’être à l’aise avec ses longues oreilles pointues. Le couvre-chef recouvrit le beau visage gris pâle de cet homme étrange. Le système HUD de la visière en forme de T se mit en marche avec les deux clignements des yeux d’argent à la pupille blanche de l’individu.

- All the systems are operationnal. Have Good Day, Mister Kratos Aeon. Fit la voix féminine de l’ordinateur intégré.

Il boucla les ceintures de ses holsters et y rangea ses deux blasters. Il ne portera pas sa bure aujourd’hui, seulement sa cape noire. Aeon sortit du Bushido, son vaisseau personnel et unique exemplaire de son modèle dans la galaxie. La porte se ferma et se verrouilla derrière lui avec un "clac" bien sonore. Une escouade de dix commandos Impériaux l’attendaient sur la baie.


- Monsieur Kratos Aeon? Demanda le Sergent en s’avançant, légèrement nerveux devant l’apparence et la haute taille de Aeon.

Aeon tourna la tête vers son interlocuteur d’un mouvement si sec, que celui-ci en sursauta, tout commando qu’il était.


- Je suis le Chasseur que l’Amiral Garek a demandé et si ce n’est pas pour lui que vous êtes ici, alors je n’ai rien à vous dire. Fit une voix dure et sévère modulée par le comlink du casque du Chasseur de Primes.

- C’est l’Amiral qui m’envoie pour vous guider à lui monsieur…

- Bien, alors ne le faisons pas attendre. Après vous Sergent.

Les commandos se positionnèrent en formation carrée autour de Aeon, le sergent devant eux et détaché de la formation. En moins de dix secondes, ils libéraient la baie de leur présence, se dirigeant vers la base Impériale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kratos Aeon
Guilde
Guilde
avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 31
Titre : L'Ambidextre
Date d'inscription : 07/10/2006

MessageSujet: Re: Spatioport Impérial   Mer 11 Oct - 1:11

Amanda Hutchkins, se réveilla avec un sérieux mal de crâne. Elle tenta de se rappeler ce qui s’était passé avant de tomber dans l’inconscience. Elle se rappelait combattre le chasseur de primes Kratos Aeon dans un bar… puis une incroyable douleur, on lui avait tranché net un bras. Machinalement, elle porta la main du bras qui devait lui rester, à celui qui devait manquer. Mais il était pourtant bien là et ce n’était pas une prothèse cybernétique, mais bien le bras avec lequel elle était née. La captive remarqua qu’elle avait changé d’habillement, sa bure et sa tunique de Jedi avaient disparus, elle portait maintenant une combinaison noire extrêmement moulante. Si moulante qu’elle se demanda si ne rien porter ferait une différence. Mais elle était tout de même propre et au chaud, un luxe qu’elle n’avait pas eue depuis plusieurs jours à se cacher dans les égouts et dans des bars miteux.

La Jedi se demanda où elle pouvait bien être, elle lança la Force… mais rien ne se produisit. Elle ne la ressentait même plus! Cette présence si familière qui lui semblait faire partie intégrante d’elle même s’était volatilisée! Partie comme un voleur!

Elle entendit ensuite une mélopée de bips. Elle se tourna pour voir, à travers le champ de force, un homme à la peau d’un gris pâle et à la longue chevelure argentée travaillant sur une holoconsole. Il semblait ignorer sa présence.


- Où est-ce que je suis moi? Demanda-t-elle. L’individu se retourna, fixant la jeune femme de ses mystérieux yeux d’argent. Il esquissa un sourire.

- Bienvenue à bord du Bushido mademoiselle Hutchkins… et au cas où vous ne le savez pas encore, vous êtes ma captive et vous êtes dans l’une de mes cellules.

- Donc… vous… êtes Kratos Aeon?
Demanda Amanda, incertaine.

- Exact. Je suis l’homme sous l’armure du chasseur de primes. Bien que la jeune femme s’en doutait, elle fut un moment surprise qu’une si belle personne puisse être un individu si méprisable. Aeon retourna à sa console et la mélopée repris de plus belle. Bien que je comprend votre choix de m’avoir résisté, c’était inutile. Voyez où vous en êtes. Vous êtes tout de même ma captive.

- Oui, mais je me devait d’essayer.

- Voilà pourquoi j’ai dit que je comprenais votre choix. J’aurais fait pareil comme vous à votre place.

- Pourquoi m’avoir soignée? Pourquoi je ne ressent plus la…

- Force? Je vous ait injecté un sérum développé à partir de sang d’Ysalamari, qui annule votre sensibilité à la Force. Et je suis de le regret de vous informer que si l’on ne vous injecte pas l’antidote, vous n’y serez plus jamais sensible.
Le visage de la jeune femme se décomposa à une vitesse hallucinante. Mais même après des années, l’antidote ferait encore son effet rassurez vous… mais je crois que cela ne vous arrivera jamais.

- Oui je sais… je serai sûrement exécutée avant.
Dit l’ex-jedi dans un soupir.

- Précisément.

- Mais… pourquoi?

- Me faciliter la tâche. À moi, ainsi qu’à mes clients.

- Comment pouvez vous seulement vous regarder en face dans un miroir!?! Vous êtes abjecte!
S’exclama la prisonnière, larmes aux yeux.

- Je me dis que si ce ne serait pas moi qui vous capturerait, ça en serait un autre et que peut-être serait-il beaucoup moins sympathique envers ses captures que moi je le suis. Un autre aurait pu vous maltraiter, vous laisser vous vider de votre sang mais en vous en laissant juste assez pour vous laisser en vie, incinérer votre bras coupé ou tout simplement le jeter aux ordures… voir même, en faire un trophée. Ils pourraient aussi… "s’amuser" avec vous… Mais voyez! Je ne vous torture pas, je ne vous maltraite pas, je vous ai même soignée! J’ai recollé votre bras, j’ai soigné votre mâchoire, je vous ai lavée, habillée…

- Vous avez quoi!?!
S’indigna la jeune femme.

- Bon d’accord… je ne vous cacherai pas que ça a été la partie que j’ai préféré… mais c’est en fait mon droide de protocole qui s’en ait chargé, je n’ai fait que l’assister… Avez vous encore mal quelque part?

- Oui! À la tête!

- Ah… Ça c’est normal avec l’uppercut que vous avez reçu… ou peut-être que c’est votre chignon qui est trop serré… ou un mélange des deux…


La prisonnière remarqua qu’on lui avait fait un chignon, mais il ne semblait pas trop serré. Il ne lui aurait tout de même pas fait…

- Un chignon? Vous m’avez fait un chignon?

- Non. Encore mon droide. Sérieusement, vous ne m’avez pas imaginé en train de faire un chignon? Brrr… j’en ai des frissons dans le dos juste à y penser.

- Ça me rassure… Mais au fait j’y pense… c’est quoi votre sérum anti-Force?


Aeon se retourna, il paraissait surpris.

- L’Ysmarol? Vous n’écoutez jamais holonet ou quoi?

- Pas assez souvent on dirait…

- C’est à cause de ça que la Nouvelle République et le Nouvel Empire ont signé le Traité de Magentis. Et Magentis, est le monde où le sérum à été créé Miss Hutchkins. Un petit conflit avait éclaté il y 5 ans entre les Républicains et les Impériaux pour l’avoir. Imaginez les Impériaux, cinglés comme ils sont, avec l’Ysmarol… contre les Jedi…
La captive fut prise d’horreur. Mais heureusement pour vous, les deux gouvernements, sous la pression de leurs alliés respectifs, les Jedi et les Sith… ont conclut le traité de Magentis qui interdisait l’utilisation de l’Ysmarol par et/ou sur une personne non consentante de la Nouvelle République et du Nouvel Empire.

- Je n’était pas consentante moi!

- Oui c’est vrai… mais le Traité ne dit rien au sujet de la Guilde des Mercenaires et des Chasseurs de Primes. Ah! Bénies soient les failles…


L’holoconsole s’éteignit et Aeon partit. Quelques minutes passèrent, et le chasseur de primes revint revêtu de son habituelle armure. Il tenait aussi un plateau contenant un verre d’eau, deux pilules et… des menottes. Aeon passa le tout par une petite fente dans le mur de la cellule d’Amanda Hutchkins.

- Les pilules et l’eau c’est pour votre mal de tête. Quand vous aurez pris le tout, mettez les menottes.

L’ex-jedi s’exécuta. Une fois les menottes mises, le chasseur de primes désactiva le champ de force.

-Venez ma jolie… nous partons voir nos amis… Dit-il, d’un ton ironique en la tirant par la chaîne des menottes.

Il quittèrent alors le Bushido pour se rendre au QG de Bastion, la Base Impériale.


--> Base Impériale – Salle de briefing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Spatioport Impérial   

Revenir en haut Aller en bas
 
Spatioport Impérial
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Calendrier Impérial
» Le culte impérial devlan
» [Guerrier]Commissaire impérial (réserver au membre de l'empire de sun wood)
» Demande de partenariat avec Le 68ème Impérial
» Comment devenir Sénateur Galactique ou Impérial?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discordes Eternelles :: Les Discordes Eternelles :: Gloria Imperium :: Bastion :: La Cité Impériale-
Sauter vers: