Un JDR Star Wars se déroulant 382 ans après la bataille de Yavin
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Corridors du Temple

Aller en bas 
AuteurMessage
Vlad
Ordre du Silence (MF)
Ordre du Silence (MF)
avatar

Masculin Nombre de messages : 541
Titre : Le Silencieux
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Corridors du Temple   Jeu 13 Juil - 22:31



Il s'agit d'un long couloir, garni à droite comme à gauche, de nombreuses ouvertures sur l'exterieur. Pour fixer les esprits de ceux qui ont besoin de voir ces ouvertures donnent vu sur la Mer d'Ah'lia qui appaise l'esprit de ceux qui sont tourmentés.

_________________
But I, being poor, have only my dreams
I have spread my dreams under your feet
Tread softly because you tread on my dreams.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad
Ordre du Silence (MF)
Ordre du Silence (MF)
avatar

Masculin Nombre de messages : 541
Titre : Le Silencieux
Date d'inscription : 30/04/2006

MessageSujet: Valas Del Phaem, présentation à la nuit étoilée   Jeu 13 Juil - 23:57

C'est une lune; à demi-pleine et pâle, dont les couleurs se reflètaient faiblement dans les eaux tumultueuses de Ah'lia que du haut de l'imposant Temple du Silence, entre les somptueuses colones du corridor donnant vue sur les merveilles de Cor Hydrae qu'un homme se tenait, regardant au loin. Les rayons lunaire, affaiblis par un astre encore en sommeil n'éclairait qu'une partie du visage cette individu enmuré dans les ombres.

Cet homme un air plutôt froid que dégagait , ou plutôt cet Olian en regardant de plus près les traits de son visage. Mais il parraissait troublé; réfléchissant intensément à nombre de problèmes qu'il ne pouvait résoudre lui même, manquant d'information pour répondre à ses propre interrogations concernant le passé, le présent et principalement l'avenir.

Mais un bref regard en direction des trois océans pour y apercevoir l'astre lunaire scintiller du peu de ressource dont il possédait en ce moment, le visage prit un air plus serein qu'au début.

Il est bien dommage de ne pas avoir une plus belle lune par une nuit comme celle-ci. Encore une dizaine doivent passer, et bientôt nous pourrons apprécier ce beau paysage.

Des bruits se faisant entendre non loin de là, l'individu camouflé dans les ombres se tourna pour jeter un coup d'oeil en arrière vers les portes du corridor. Les portes s'ouvrirent et deux silhouette masquées par l'obscurité intense de la nuit passèrent celle-ci en un bref foulement de pas. Les portes se refermèrent d'elles même avec silence, on peut alors se dire dans cette situation que le Temple porte bien son nom.

« - Oui, mais puisque je te dit que j'ai réussi à le faire... »

« - Tu peux alors me dire comment était la musique ? »

« - Ouai, mais c'est difficile à décrire quand même. Tu me pose une colle là... ca faisait plus penser à une situation, ou un paysage tranquille. »

« - Genre le bantha qui rumine tranquillement dans la plaine ! »

« - Ahaha, très drôle. Tu veux le savoir ou pas ? »

« - Roh, tu n'as pas d'humour toi, même un de ces impériaux en a plus ! »

« - Ouai mais... oups !! »

Le second individu ne comprit pas la réaction de surpise du premier. Celui-ci, remarquand l'imconpréhension dans la moue que faisait le visage de son compagnon, il lui indiqua d'un bref signe de la tête la silhouette de l'homme adosé contre une colone du corridor. Mais, malgré cela, ce bavard au grand humour ne comprit toujours pas son alter-égo. Il fallut que celui ce baisse en signe de respect pour qu'il le suive dans son mouvement.

« - Pardonnez nous Maître. Nous pensions être les seuls à arpenter ces couloirs à une heure comme celle-ci.
Nous ne vous gênerons plus. »

Sans rester plus longtemps les deux Olians partirent d'un pas pressé, passant la porte se situant face à eux continuant ainsi leurs chemin. La curiosité du second finit par l'obliger à demander des explications à son compagnon en le prenant par le bras.

« - Mais s'était qui bon sens ? »

Surpris par la question de l'Olian, le premier mis du temps avant de déglutir sa salive et de répondre à son camarade.

« - Tu ne sais vraiment pas qui s'était ? »

« - Bah, non... »

Sur un ton de voix désignant son impatience à vouloir connaitre une réponse qui répondrait un peu à ses questions.

« - Il est vrai que tu es un nouveau Guerrier du Silence, du moins plus nouveau que moi...
Ce type qu'on a croisé, c'est un Maître de l'Ordre, un haut placé et réputé: Valas del Phaem. Un prodige à ce que l'on dit ! »

« - C'était lui !? Merde de Dianoga
J'ai entendu dire qu'il avait réussi en à peine 3 jours ce qu'avait réussi les plus sages de la Siégée en plus de quarantes années ! »

« - Enfin, pas sur que tout ce que l'on dit sur lui est vrai. Mais il est tout de même reconnu comme étant l'un des plus grand de l'Ordre, et se faire mal voir par un type comme lui serait mauvais pour nous. »

Réfléchissant rapidement à un plan bénéfique pour son avenir dans l'Ordre du Silence, le secon Guerrier, ou plutôt apprenti-Guerrier révéla son idée à son compagnon.

« - Et tu crois qu'il voudrait bien me prendre sous on aile ? »

« - Bonne idée, surtout que l'ordre pratique l'autodidactisme et puis surtout il est toujours seul, froid. Pas le genre de personne à fréquenter.
Tu ferais mieux de continuer à me parler de ce que tu as réussi la dernière fois... »

Ainsi, les deux nouveaux Guerriers du Silence continuèrent leurs discussion durant une nuit paisible et douce laissant le dénommé Valas Del Phaem l'esprit tranquille pour le reste de la nuit dans l'un des nombreux corridors longeant les bords du Temple.

Les recrues sont de moins en moins respectueuses on dirait... Mais là n'est pas mon problème, je me dois de réfléchir à autre chose de plus urgent. Ce son dans les Sphères n'est pas commun, annoncerait-il le retour d'une terrible tragédie ?

Prenant dans ses mains un objet, Valas l'amena ensuite à ses lèvres. L'objet a la forme d'une courbe fermée et allongée, plus étroite à une extrémité qu'à l'autre, et dont l'aspect présente une forte ressemblance avec la première étape de formation d'un oeuf d'Ibbot.

Le torse de Valas se mit à se gonfler et des sons mélodieux sortirent de l'objet dans lequel il semblait expirer son souffle faisant ainsi rétrécir la taille de sa cage thoracique. Pour une personne normale, il était claire que Valas était entrain de jouer d'un simple instrument un vent bien que peu répandu dans cette partie de la galaxie: l'ocarina.

Mais pour ce qui est d'une personne à l'oeil avisé et habitué à l'écoute de la Musique des Sphères à la façon de l'Ordre du Silence, c'est une toute autre chose...

Une émanation de de vapeur blanche s'échappait de Valas; longeant les colones, les marches et les murret du corrdor. Les notes de la mélodie jouait par Valas semblaient parcourir la pièce en long et en large: carresant les paroies, pénétrant à l'intérieur pour les faire scintiller et retrouver alors leurs jeunesse. Cela faisait parti des nombreux pouvoirs que Valas maniait et dont seul lui avait les secrets.

La lune continua son chemin dans la nuit obscure, accompagné par la mélodie de l'ocarina de Valas pour se coucher loin au Nord, au delà des luxurieuses Forêts de Drúadan.

_________________
But I, being poor, have only my dreams
I have spread my dreams under your feet
Tread softly because you tread on my dreams.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Owan Bei
Grand Gourou Jedi Gris
Grand Gourou Jedi Gris
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 30
Titre : Baroudeur Gris
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Lun 25 Sep - 20:13

Owan commençait à penser que ce qu’avait dit Orcheron était finalement vrai, les silencieux resteront silencieux aux appels des Assiégés…
Owan se tourna vers Ounia, me regard plein d’amertume, avec le sentiment d’avoir faillit à sa mission, les Assiégés venaient de perdre un allié très précieux, et malgré ce qu’avait dit le conseil, Owan ne croyait pas que les silencieux allait réellement être actifs dans ce conflit…


-Bien, je vous remercie de m’avoir écouter, votre choix est celui de tout le conseil, je n’ai pas à le contester, je vous dis au revoir et a bientôt, que la musique vous soit mélodieuse…

Sur ce, Owan fit demi-tour et partit de la salle accompagnée d’Ounia.

-je n’arrive pas à le croire, ils ont osé décliner notre appel… Je ne croyais pas les Silencieux si lache…

-ohh, ils ne sont pas lâche, ils préservent juste leur intérêt, j’ai l’impression que cet ordre ressemble beaucoup à l’ordre Jedi de ma galaxie, ils n’écoutent que leur force et bafoue la vie, « il n’ya pas de mort il n’ya que la force » cela veux tout dire…

Soudain, Owan vit l’amiral Siryus Slays au détour du couloir qu’ils arpentaient.

-Il est temps pour nous de déserter ce temple et du même coup cette planète…
Amiral Slays, j’ai cru comprendre que vous aussi vous vouliez quitter cette planète…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com/
Orcheron
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1003
Age : 28
Titre : Voix du Chaos
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Mer 27 Sep - 16:08

«Alors, vous voyez bien qu'ils n'agiront pas..»

Une sombre voix s'était élevée derrière Owan et Ounia. Orcheron se tenait là, devant eux. La Voix du Chaos était resté dans le tempe, invisible aux yeux de tous. Elle s'était enfin montré ici car Owan semblait voir le doute s'immiscer dans son esprit.
Cette fois-ci, le Gris n'eut pas peur, il se retourna et lui fit face...

«-Voix du Chaos...
-Puisqu'il vous a fallu vos preuves et que vous les avez eut, me suivrez-vous maintenant pour renverser le pouvoir qui vient de se lever sur Erda, accomplissant votre destinée?
-Le pouvoir qui vient de se lever?
-Le Général Reyr Finera à prit le pouvoir, ne le saviez-vous pas? Il s'est donné le titre de Praetor, sous le pretexte de la sécurité, et aujourd'hui, il est le gouvernement. Ce n'est pas ce que vous voulez, je le sais. Moi non plus. Alors, me suivez-vous?»

_________________
Etre Réaliste, moi? Je ne serais Réaliste que quand la réalité me conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com
Syrus Slays
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1056
Titre : Amiral de l\\\\\\\'Armée olianne
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Sam 30 Sep - 11:17

Alors qu’ils arpentaient l’un des nombreux couloirs du Temple, l’Amiral Slays et son second tombèrent sur Owan Bei et Ouina au détour d’un angle. Ils n’avaient jamais encore rencontré le Jedi Gris, mais ils le reconnurent tout de suite. De même pour lui, semblait-il...

"Amiral Slays, j’ai cru comprendre que vous aussi vous vouliez quitter cette planète...

Avant même que Slays ne puisse répondre, la Musique des Sphères se troubla brusquement et la Voix du Chaos en personne apparut derrière les deux Assiégés. Après un bref échange de paroles qui troublèrent la petite assistance, le Chaotique déclara d’une voix posée :

"Le Général Reyr Finera à prit le pouvoir, ne le saviez-vous pas ? Il s'est donné le titre de Praetor, sous le prétexte de la sécurité, et aujourd'hui, il est le gouvernement. Ce n'est pas ce que vous voulez, je le sais. Moi non plus. Alors, me suivez-vous ?

Ardelius ne savait pas grand-chose sur la Voix du Chaos, et il paraissait pétrifié par sa seule présence. Slays, qui restait impassible, en fut malgré tout surpris, s’attendant à plus de sang-froid de la part d’un militaire aussi chevronné que le colonel. Entre-temps, ils avaient appris par un Silencieux un peu trop bavard que les troupes de la Confédération avaient encerclé le Temple et qu’ils étaient véritablement coincés. Le temps leur était compté, à présent.

"Ne l’écoutez pas, Jedi Gris ! intervint soudainement Slays après un silence pesant. Ne vous laissez pas abuser par ses paroles maléfiques ! Il tente de vous corrompre à ses fins personnelles, qui vont à l’encontre de tous vos idéaux et de la mission qui vous a été confiée ! Si vous voulez que nos deux galaxies soient plongées dans une ère de chaos et de destruction, suivez-le ! Mais si vous voulez accomplir votre véritable destinée et ramener la paix et l’équilibre dans l’univers pour le sauver, c’est maintenant qu’il vous faut choisir. Nos avenirs et ceux de nos galaxies sont entre vos mains, désormais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com
Orcheron
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1003
Age : 28
Titre : Voix du Chaos
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Dim 1 Oct - 3:41

Orcheron se retourna calmement, façe à l'Olian qui s'opposait à lui. Il n'y avait plus de rictus, plus de sourire froid. Il n'y avait plus que de la haine
froide et mortelle.

«Il suffit!»

L'Amiral Slays se souleva alors du sol, et fut violemment projeté contre le mur du corridor. Son compagnons perdit connaissance et tomba le long de la plinthe, inanimé. Slays, quant à lui, était maintenu en l'air, préssé contre le mur, par une main invisible. Orcheron s'approcha lentement, plaçant son visage façe à celui de l'Amiral.

«De trop... grande choses sont en jeu ici... pour vous!»

La pression grandit à la gorge du Syrus. Très vite, il ne pouvait plus respirer. Quant soudain, une voix retentie dans le couloir:

«Votre règne est terminée, Voix du Chaos. Préparez-vous à mourir»

Une dizaine de lame de plasma apparurent, entre les mains d'autant de Silencieux qui occupaient un des couloirs, face à Orcheron. Parmis eux, il y avait le viel Olian auquel il avait fait face il y a peu, sans toutefois combattre.

«Oh non... non, non... (un rictus se dessinait sur sous visage) Vous êtes déjà mort...»

Il ferma les yeux, et deux cascades d'energie, rouge et verte, jaillirent de ses mains. Quand il ouvrit les yeux, face à ses adversaires, ceux-ci brillaient d'un feu bleu et terrifiant.
Terreur.
En quelques instant, il bondit sur les Silencieux à une vitesse surhumaine. Trois lames s'interposèrent à lui, mais aucune ne le toucha. D'une pensée, l'un de ses ennemi fut projeté au mur. D'un geste, il trancha la main à un autre. D'un autre geste, un des Olian qui avait eut l'audace de s'opposer à lui perdit la vie.
Horreur.
Les autres fondirent sur lui, sabre en main. Mais la Voix du Chaos était déjà sur eux. Il était devenu un tourbillon de fureur. Très vite, trois de ses ennemis tombèrent, avant même de pouvoir réagir. Il se retrouva derrière la ligne que formaient les Silencieux. Son sabre écarlate s'éteignit alors, et tandis que ses adversaires se remetaient en position de combat, il leva sa main en l'air, et elle fut alors entourée d'un halo aveuglant de lumière et de chaleur.
Pouvoir.

«Que les Flammes du Chaos s'abbatent sur vous...»

Une sphère d'energie blanche jailli alors de sa main, bondissant sur les Silencieux. Dans un vacarme assourdissant, le projectile se transforma en explosion dantesque, emplissant le large couloir de flammes mortelle. Puis tout se tut, et il ne resta que le silence.
Mort.
Seul un Silencieux restait debout. Le vieux sage qui s'était déjà opposé à lui. L'Olian s'avança vers Orcheron, calme et confiant. La Voix du Chaos tendit alors de nouveau le bras, et de nouveau un météore de feu s'abbatit sur le Silencieux... en vain. D'un geste, l'être fit résonner les Sphères et le projectile infernal s'en retourna à son maître, qui esquiva de justesse l'enfer qui se levait d'un bond qui l'amena à porté du sabre de son ennemi. Le Vieux Silencieux réussi alors à érafler la jambe droite de la Voix du Chaos en plein vol, qui retomba et se stabilisa avec une certaine difficulté due à la surprise.
Orcheron avait affaire à un ennemi plus puissant que prévu...
Son sabre rouge apparu à nouveau. Le combat allait reprendre...

_________________
Etre Réaliste, moi? Je ne serais Réaliste que quand la réalité me conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com
Syrus Slays
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1056
Titre : Amiral de l\\\\\\\'Armée olianne
Date d'inscription : 22/05/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Dim 1 Oct - 11:10

Lorsque la Voix du Chaos avait été interrompue par l’irruption soudaine des Guerriers du Silence, son attention s’était alors aussitôt détachée de l’amiral, qui était retombé lourdement sur le sol, portant instinctivement une main à sa gorge, cherchant en haletant sa respiration. Pourquoi s’était-il interposé face à cet envoyé des Enfers, sachant pertinemment qu’il risquait sa vie ? Peut-être parce qu’il doutait des choix du Jedi Gris et peut-être parce que la Voix du Chaos était bien plus persuasive qu’elle n’y paraissait...Mais il y avait bien d'autres raisons obscures qui l'avaient poussé à agir.
Quoi qu’il en soit, un violent combat venait d’éclater entre les gardiens du Temple et le Chaotique. Ouina, le compagnon d’Owan Bei, se précipita pour s’occuper de l’état du Colonel Ardelius. Celui-ci avait simplement perdu connaissance, et il se réveillerait très bientôt. Owan aida Slays à se relever tandis que de plus en plus de Silencieux perdaient la vie.

"Vous allez bien ? demanda Owan. Vous n'étiez pas obligé de faire ça, vous savez...

- Je vais bien, merci, répondit simplement Syrus Slays. Je vais m'occuper du colonel.

L’amiral mit quelques instants à retrouver l’usage normal de sa gorge, puis alla reléguer Ouina à son poste, s’éloignant par la même occasion des combats qui s’étalaient progressivement vers eux. Au bout de plusieurs minutes, tout se tut. Il ne restait plus qu’un Silencieux – le doyen du Conseil des Neufs, très certainement – entouré de cadavres et de débris. Après de brefs échanges avec les Sphères, les lames de dégainèrent à nouveau, annonçant un nouveau combat...mais d’un tout autre genre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com
Owan Bei
Grand Gourou Jedi Gris
Grand Gourou Jedi Gris
avatar

Masculin Nombre de messages : 1210
Age : 30
Titre : Baroudeur Gris
Date d'inscription : 01/04/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Dim 1 Oct - 16:00

Les deux olians étaient en pleine concentration, bientôt l’un des deux ne serait plus…

Owan avait bien écouter ce qu’avait dit le maître du chaos, et même s’il avait dit vraie, jamais il ne le suivrait, sa mission était de rester auprès des assiégés et il comptait bien respecter cette mission.

-Amiral Slays, il faut absolument quitter cette planète, nous ne pouvons rester coincer ici, ni vous ni moi.

-mais d’abord il faut quitter ces lieux, ajouta Ounia, je ne sais pas si vous savez mais y a quand même deux mastodontes de la musique des sphères qui vont s’affronter là…

-il faut trouver un silencieux, il doit sûrement y avoir un moyen de partir d’ici sans passer par la grande porte.

-J’ai vu quelques silencieux partirent vers les jardins, je les suivais quand vous m’avez appeler… dit Slays.

-Bien, allons-y, avec un peut de chance nous les trouverons facilement…

Pendant qu’il marchait Owan sentit soudain comme une mélopée dans la force, une musique douce, apaisante, gracieuse mais aussi très intense.
Toute cette force, ou plutôt tous ces morts… la majeure partie des grands maîtres silencieux venait de se faire tuer devant ses yeux, et il n’avait rien fait… Owan fut prit d’une haine immense, il détestait ce maître du chaos, il ne lui inspirait que haine et dégoût, il savait qu’il ne pourrait rien faire pour le moment mais un jour… un jour il vengera les silencieux, il vengera les assiégés, il vengera le peuple d’Erda !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com/
Orcheron
Maître du Jeu
Maître du Jeu
avatar

Masculin Nombre de messages : 1003
Age : 28
Titre : Voix du Chaos
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: Corridors du Temple   Mer 11 Oct - 22:05

Orcheron observait son ennemi droit dans les yeux. Assurément, il avait affaire à quelqu’un de puissant. Très puissant. Puisque cet Olian était capable de rivaliser avec ses pouvoirs résonants de la Voix des Morts, il devait finir le combat autrement.
Il n’attendit pas que son ennemi prenne l’initiative pour se précipiter sur lui, les deux sabres en main. Il porta simultanément ses sabres aux deux flanc du Silencieux, coup que celui-ci para de justesse avant de riposter. Orcheron interposa sa lame verte au sabre de plasma du Silencieux, puis tenta une acrobatie le faisant passer au-dessus de son adversaire la tête en bas, sabre rouge prêt à trancher une tête. Son coup rata, mais il se retrouva dos à dos avec le vieil Olian. Il inversa de sens ses sabre dans ses main, d’un seul geste, avant de porter des deux sabre un coup à l’aveuglette vers l’arrière. Si le Silencieux para avec facilité, la rapidité d’action de la Voix du Chaos l’avait suffisamment déstabilisé pour qu’Orcheron se retourne et envoie un Push de Force qui envoya l’Olian s’écraser contre un mur délabré qui s’effondra en partie sous le choc.
Le Silencieux, sonné, se releva du sol et ralluma son sabre éteint. Il fit à nouveau face à la Voix du Chaos, qui prononça en ces mot :
«Vous ne faites pas le poids, Gardien du Silence. Vous ne faites pas le poids face à la fureur du Chaos.
-Et vous, vous avez perdu. Vous avez perdu depuis le début, Chaos, car vous avez oublié que vous n’existeriez jamais… sans nous !»
En achevant sa phrase, le Silencieux avait disparu… pour réapparaître derrière Orcheron. Ou plutôt, il avait cessé d’être à cet endroit pour être derrière la Voix du Chaos. Il n’eut pas le temps de réagir que déjà la Silencieux frappait, aussi rapide que l’éclair.
Il y eut un éclair de plasma, et un bras tomba à terre.
Orcheron réagit immédiatement après. Il eut juste le temps de voir son bras gauche à terre, et de son autre main valide, il empoigna le cou du Silencieux. D’une pensée, les Sphères firent voler le sabre de plasma que son ennemi avait un peu relâché au loin.
Il leva son adversaire en l’air, par le coup. Celui-ci ne perdait pas son calme, et continuait à fixer Orcheron avec colère, dans ses yeux qui brillaient d’un bleu pur,. La Voix du Chaos sourit.
«Saches aussi que je suis votre seul raison d’être, et votre plus grande erreur… Je suis la fin… de tout ce qui est… et le début de l’avenir… un avenir… sans vous.»
Orcheron serra lentement sa main, aidé des Sphères. Le Silencieux étouffa peu à peu, la gorge comme dans un étau. Il ne perdit cependant pas son calme, même quand des flammes apparurent autour de la main qui lui entourait la gorge, venant lécher son visage. Cependant, Orcheron avait vu la peur traverser le regard de son ennemi quand il sourit.
Soudain, l’énergie déferla dans la paume de la Voix du Chaos. Dans un bruit sourd, la sphère d’énergie pure qui aurait dû partir s’écraser au plafond explosa dans le crâne du Silencieux. Une terrible explosion s’éleva, entourant les deux Olians et s’engouffrant dans les couloirs..Quand elles disparurent, il ne restait plus que la Vois du Chaos, debout, tenant dans sa main levée le cadavre décapité et calciné du Silencieux, qu’il balança dédaigneusement au sol.
Il ramassa ensuite son avant-bras sectionné, au sol, qui ne semblait pas avoir souffert. Il avait changé de couleur, et avait adopté une couleur métallique. Orcheron le prit de sa main droite, et vint joindre les deux moignons, l’un de chrome et l’autre de chair. Soudain, son bras coupé devînt lui aussi en partie chromé. Les deux membres se fondirent, comme du métal liquide. Puis, une fois les deux lié, le bras et l’avant-bras recouvrèrent leur couleur de chair. Orcheron regarda sa main, la bougea, et s’en alla après avoir ramassé ses deux sabres.

_________________
Etre Réaliste, moi? Je ne serais Réaliste que quand la réalité me conviendra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://discordeseternelles.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Corridors du Temple   

Revenir en haut Aller en bas
 
Corridors du Temple
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» Temple de Danava
» Temple of forgetfulness...
» [Dan]Au temple de Shallya
» Temple de Kyûbi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Discordes Eternelles :: Les Discordes Eternelles :: Cor Hydrae :: Ordre du Silence :: Le Temple du Silence-
Sauter vers: